Examens

Correction dématérialisée du bac en Asie-Pacifique : un plein succès !

Mis à jour le
19/07/2011

La session 2011 du baccalauréat dans la zone Asie-Pacifique du réseau d’enseignement français à l’étranger a été marquée par la pleine réussite d’un nouveau dispositif de correction des épreuves écrites. Pour un coup d’essai (ou presque… puisqu’une répétition générale a déjà été menée au printemps pour le bac blanc), cela a été un véritable coup de maître ! Tous les acteurs de cette réorganisation des procédures du baccalauréat se sont très fortement impliqués et ont pleinement contribué à son succès. L’Agence les en remercie.

Le moment tant attendu pour les candidats du bac : l'affichage d

Le moment tant attendu pour les candidats du bac : l'affichage d
Fermer X

Le moment tant attendu pour les candidats du bac : l'affichage d

prev
Le moment tant attendu pour les candidats du bac : l'affichage d
next

Le moment tant attendu pour les candidats du bac : l'affichage des résultats. © Lycée français de Hong Kong

Le moment tant attendu pour les candidats du bac : l'affichage des résultats. ...

La conduite du projet : l'une des premières réunions préparat

La conduite du projet : l'une des premières réunions préparat
Fermer X

La conduite du projet : l'une des premières réunions préparat

prev
La conduite du projet : l'une des premières réunions préparat
next

La conduite du projet : l'une des premières réunions préparatoires, à Tokyo, en novembre 2010. © Lycée Condorcet de Sydney

La conduite du projet : l'une des premières réunions préparatoires, à Tokyo,...

Les participants de la réunion " Bac 2011" qui s'est tenue à B

Les participants de la réunion " Bac 2011" qui s'est tenue à B
Fermer X

Les participants de la réunion " Bac 2011" qui s'est tenue à B

prev
Les participants de la réunion " Bac 2011" qui s'est tenue à B
next

Les participants de la réunion " Bac 2011" qui s'est tenue à Bangkok les 21 et 22 février 2011. © AEFE

Les participants de la réunion " Bac 2011" qui s'est tenue à Bangkok les 21 et...

La zone Asie-Pacifique et les 17 établissements concernés par

La zone Asie-Pacifique et les 17 établissements concernés par
Fermer X

La zone Asie-Pacifique et les 17 établissements concernés par

prev
La zone Asie-Pacifique et les 17 établissements concernés par
next

La zone Asie-Pacifique et les 17 établissements concernés par la dématérialisation de la correction du bac 2011.© AEFE

La zone Asie-Pacifique et les 17 établissements concernés par la dématériali...

« La dématérialisation, ça marche ! »

Pour la première fois, une procédure innovante de dématérialisation de la correction des épreuves écrites du baccalauréat a été mise en œuvre dans la zone Asie-Pacifique. Toutes les copies des élèves ont été scannées dans les onze centres d’examen de la zone et mises immédiatement à la disposition des correcteurs sur une plateforme numérique sécurisée. Cette plateforme était en outre dotée de nombreux outils d’accompagnement pour les enseignants et les superviseurs d’épreuves (statistiques de suivi, barèmes, copies-test, forum d’échanges avec les inspecteurs, assistance technique…).  

Cette nouvelle procédure de gestion présente de nombreux avantages, en termes de sécurité surtout, puisqu’elle abolit les transports des copies et réduit les déplacements des personnels. En termes économiques également car tous ces transferts ont un fort impact financier, notamment pour les familles des candidats.

Mais évidemment la mise en place d’un tel dispositif précurseur a également nécessité un investissement important et beaucoup de travail. « La zone Asie-pacifique a démontré qu'il était possible de faire de ce projet une réalité et de modifier en profondeur l’organisation du baccalauréat. Je me souviens de débats constructifs à Tokyo en novembre, de questions légitimes à Bangkok en février. Et maintenant c'est une réalité. La dématérialisation, ça marche ! » notait William Nguyen, le coordonnateur de l’AEFE en Asie-Pacifique, dans un message adressé récemment à tous les protagonistes. Et naturellement, il y exprimait également tous ses remerciements.

Des remerciements d’abord « aux chefs des 17 établissements de la zone et à leurs équipes pour leur implication ». Mais aussi « à la division des examens de Montpellier [l’académie de rattachement] qui a cumulé les journées de travail avec les horaires de France et d’Asie pour que l'opération réussisse, à la société Neoptec qui a tout fait pour adapter l’outil à nos besoins, au service pédagogique de l’AEFE qui s'est beaucoup impliqué dans ce projet ambitieux et aux proviseurs des lycées français de Hong Kong et de Singapour [les deux centres de délibération de la zone Asie-Pacifique] qui ont veillé à ce que l’opération se déroule dans les meilleures conditions pour toute la zone ».

Le bac 2011 est donc un très bon cru, qui révèle de belles potentialités côté coulisses ! Il l’est également pour les candidats qui ont récolté d’excellents résultats puisque le taux de réussite est de 98 % dans l’ensemble de la zone et de 100 % dans sept des onze centres d’examens. Et 79 % des lauréats décrochent une mention !