Poste(s) à pourvoir dans les services centraux de l'AEFE

Mis à jour le

L'AEFE lance périodiquement des appels à candidatures pour des postes à pourvoir dans ses services centraux localisés à Paris et à Nantes ou des postes de délégués de la direction dans le réseau.

 

Directeur ou directrice des affaires financières (Paris)

Implantation géographique : 23 place de Catalogne, 75014 Paris
Poste vavant au : 1er septembre 2022
Type de recrutement : poste ouvert aux fonctionnaires civils de l’État, des collectivités territoriales ou des établissements publics qui en dépendent de catégorie A ou A+ ou des établissements publics qui lui sont rattachés. Recrutement par voie statutaire de détachement sur contrat (3 ans).
Candidature souhaitée jusqu'au : 16 juin 2022

Environnement de l'emploi

La direction des affaires financières prépare le budget de l’Agence et sa mise en œuvre. Elle assure le pilotage de la recette et de la dépense, de la masse salariale, le contrôle budgétaire des emplois et garantit le respect du plafond d’emplois. Cette direction assume également la responsabilité de la commande publique et conseille les établissements en gestion directe (EGD) sur leurs politiques d’achats publics.
Par ailleurs, elle conseille l’Agence sur son pilotage financier et sa programmation pluriannuelle et veille, en liaison avec les secteurs géographiques et l’agence comptable, à la bonne gouvernance des EGD en exerçant des missions de contrôle interne de gestion de ces établissements.
En lien avec le service immobilier, elle accompagne la programmation immobilière.
La direction est structurée en trois bureaux (bureau de la synthèse budgétaire, bureau des établissements en gestion directe et bureau de l’achat public). Son effectif est de quinze agents, dont un adjoint et trois chefs de bureau.

Descriptif du poste

Le directeur ou la directrice des affaires financières est chargé d’élaborer et de mettre en œuvre la politique budgétaire de l’opérateur. Elle ou il veille au respect du cadre réglementaire et apporte conseil et analyse auprès de la direction sur la stratégie budgétaire de l’établissement. Elle ou il anime le dispositif de contrôle interne budgétaire et s’assure de la soutenabilité de la trajectoire financière de l’opérateur en lien étroit avec l’agent comptable principal.

Activités principales :

  • Élaboration et pilotage du budget de l’Agence, services centraux et EGD (partie loi de finances et partie budget de l’opérateur) ;
  • Pilotage de la politique achat de l’opérateur et des procédures relatives à la commande publique qui y sont associées ;
  • Pilotage de la politique des ressources propres ;
  • Assistance et conseil de la direction de l’établissement sur la stratégie budgétaire et financière de l’opérateur ;
  • Supervision de l’exécution du budget en recettes et en dépenses des services centraux, notamment pour la comptabilité des engagements ;
  • Supervision de la construction et l’exécution de la masse salariale (5 500 agents et près de 600 millions d’euros) et veille du respect des plafonds d’emplois ;
  • Suivi et contrôle administratif, budgétaire et financier des 68 EGD, services déconcentrés de l’opérateur public ;
  • Pilotage du contrôle interne budgétaire ;
  • Encadrement des équipes de la direction.

Elle ou il est membre du comité de direction de l’établissement et est l’interlocuteur ou l’interlocutrice privilégié de la tutelle du MEAE, de la direction du budget et du CBCM sur ses domaines d’expertise.

Dans le cadre du plan de développement de l’enseignement français à l’étranger, le directeur ou la directrice des affaires financières participe activement à l’adaptation de la structure budgétaire de l’établissement aux orientations stratégiques.

Fiche de poste complète et modalités de candidatures à télécharger :

Fiche de poste : directeur des affaires financières F/H (Paris)

IA-IPR de SVT F/H (Paris)

Implantation géographique : 23 place de Catalogne, 75014 Paris
Poste vacant au : 1er septembre 2022
Particularité de modalités de candidature : candidature par la voie hiérarchique, revêtue de l’avis de la rectrice ou du recteur
Candidature souhaitée jusqu’au : 7 juin 2022

Environnement de l’emploi

La direction de l’enseignement, de l’orientation et de la formation (DEOF) est chargée de définir et de mettre en œuvre la politique pédagogique et de formation de l'Agence auprès des établissements d’enseignement français à l'étranger et de leurs personnels. Par délégation de la DREIC, elle contribue au processus d’homologation des établissements qui désirent dispenser un enseignement homologué par le MENJS. Elle assure le relais des missions d’orientation du MENJS auprès des établissements homologués du réseau et impulse chaque année, suivant les priorités de l’Agence, divers projets pédagogiques, sportifs ou d’orientation, dont elle assure la valorisation, ainsi que celle des initiatives locales susceptibles de rayonner dans l’ensemble du réseau. En lien avec le MESRI, la DEOF assure également la promotion de l’enseignement supérieur français et le pilotage de la procédure d’admission Parcoursup au sein du réseau des établissements d’enseignement français à l’étranger. Dans le domaine de la formation, elle s’appuie sur les instituts régionaux de formation (IRF), dont elle pilote les plans de formation des personnels. Elle accompagne enfin le réseau homologué dans la mise en œuvre des examens, en lien avec les académies de rattachement désignées par la DGESCO. Dans le domaine de la coopération éducative, et sous le pilotage de la DGM, la DEOF assure la gestion des campagnes et l’animation des réseaux FLAM (Français langue maternelle) et LFE (Label France Éducation), dispositifs complémentaires hors réseau homologué contribuant à la valorisation de la langue et de la culture françaises.

Description du poste

Poste d’IA-IPR de Sciences de la vie et de la terre.

Au sein d’une direction composée de 33 agents répartis en cinq bureaux, l’IA-IPR intervient au sein de deux bureaux distincts, sur les dossiers suivants :

À titre principal, au sein du bureau du pilotage et de l’homologation des établissements (rattachement hiérarchique) :

  • pilotage disciplinaire du réseau des établissements homologués pour les disciplines dont elle ou il est référent, expertise et suivi des projets d’ouverture d’enseignements de spécialité ou facultatifs dans ses disciplines ;
  • référent ou référente pour une ou plusieurs zones géographiques de formation continue : dans le nouveau cadre des instituts régionaux de formation, participation à l’élaboration et expertise du plan régional de formation des personnels (présidence du conseil pédagogique et scientifique), participation à l’expertise des projets d’établissement et de zone, actions pédagogiques, participation à l’instance de pilotage des moyens et ressources (conseil des affaires administratives et financières) ;
  • suivi et participation à la formation des équipes enseignantes du réseau homologué, dans une logique inter-degrés, notamment par le pilotage et l’animation d’un réseau de formateurs disciplinaires (EEMCP2) ;
  • veille, diffusion et mise en œuvre des directives du MENJS et de l’AEFE, en lien avec les réformes en cours et à venir ;
  • participation au dispositif d’accompagnement des projets d’ouverture d’établissements et des demandes d’extension d’homologation (audit d’établissements, relecture et expertise pédagogique de l’ensemble des rapports d’homologation, en liaison avec le/la chargée du dossier homologation) ;
  • participation à la préparation et aux opérations de recrutement des personnels expatriés du second degré ;
  • travaux préparatoires et participation aux séminaires sur zone et en France organisés par l’Agence ;
  • expertise et appui – en lien avec les chargées ou chargés de programme compétents – sur les actions pédagogiques monde mobilisant les compétences scientifiques ;
  • pilotage, expertise et appui à la mise en œuvre de partenariats institutionnels dans le domaine des sciences de la vie et de la Terre, de l’innovation et de l’ingénierie pédagogique et de formation.

À titre subsidiaire, au sein du bureau de la formation et de l’innovation (rattachement fonctionnel), en lien avec les autres IA-IPR :

  • portage et développement de la mise en œuvre des orientations stratégiques de la formation dans les EFE, dont la professionnalisation des enseignants non-titulaires et le développement d’offre diplômante en lien avec les Inspé ;
  • participation au  développement de la solution numérique pour la gestion de la formation à l’échelle du réseau (ATENA) : développement des fonctionnalités, participation aux phases de tests et à l’accompagnement des utilisateurs ;
  • participation au pilotage de la stratégie numérique ;
  • participation au pilotage de l’usage de la plateforme m@gistère/efe et des outils numériques dédiés à la formation ;
  • accompagnement de la mise en place des projets innovants tant dans l’enseignement que dans l’ingénierie de formation de tous les personnels des établissements du réseau.

Selon les profils et les partages des dossiers entre IA-IPR de la DEOF, le rattachement fonctionnel subsidiaire pourra s’effectuer auprès d’un autre bureau de la direction.

Enfin, l’IA-IPR pourra être amené à assurer la suppléance du directeur adjoint ou de la directtrice lors des instances paritaires ou représenter la direction dans les groupes de travail.
 
Fiche de poste complète et modalités de candidatures à télécharger :

Fiche de poste : IA-IPR de SVT F/H (Paris)

Gestionnaire vacataire au bureau parcours des élèves et orientation F/H (Paris)

Implantation géographique : 23 place de Catalogne, 75014 Paris
Date de prise de fonction souhaitée : 1er juin 2022
Type de recrutement : vacation pour une durée de deux mois
Rémunération : 1,5 fois le SMIC horaire
Candidature souhaitée jusqu’au : 25 mai 2022

Environnement de l’emploi

La direction de l’enseignement, de l’orientation et de la formation (DEOF) est chargée de définir et de mettre en œuvre la politique pédagogique et de formation de l'Agence auprès des établissements d’enseignement français à l'étranger et de leurs personnels. Par délégation de la DREIC, elle contribue au processus d’homologation des établissements qui désirent dispenser un enseignement homologué par le MENJS. Elle assure le relais des missions d’orientation du MENJS auprès des établissements homologués du réseau et impulse chaque année, suivant les priorités de l’Agence, divers projets pédagogiques, sportifs ou d’orientation, dont elle assure la valorisation, ainsi que celle des initiatives locales susceptibles de rayonner dans l’ensemble du réseau. En lien avec le MESRI, la DEOF assure également la promotion de l’enseignement supérieur français et le pilotage de la procédure d’admission Parcoursup au sein du réseau des établissements d’enseignement français à l’étranger. Dans le domaine de la formation, elle s’appuie sur les Instituts Régionaux de Formation (IRF), dont elle pilote les plans de formation des personnels. Elle accompagne enfin le réseau homologué dans la mise en œuvre des examens, en lien avec les académies de rattachement désignées par la DGESCO. Dans le domaine de la coopération éducative, et sous le pilotage de la DGM, la DEOF assure la gestion des campagnes et l’animation des réseaux FLAM (Français Langue Maternelle) et LFE (LabelFrancÉducation), dispositifs complémentaires hors réseau homologué contribuant à la valorisation de la langue et de la culture françaises.

Description du poste

Au sein du bureau parcours des élèves et orientation, composé de cinq agents et complété fonctionnellement par une équipe de trois IA-IPR (langues vivantes), la ou le vacataire apportera un soutien administratif  à la gestion du programme de bourses Excellence-Major ainsi qu’aux réponses d’ordre général aux questions posées par les candidats de la procédure Parcoursup.
Cela implique les missions suivantes, en lien avec la gestionnaire du programme pour les bourses Excellence-Major et les conseillers en orientation pour Parcoursup :

  • préparation de l’accueil en France des étudiants ;
  • édition du livret d’accueil des nouveaux lauréats ;
  • mise en place d’un système de parrainage entre nouveaux lauréats et boursiers en gestion ;
  • organisation de la cérémonie des de sorties du programme de bourses Excellence-Major (contenu, logistique, communication) ;
  • réponses aux questions posées par les élèves sur Parcoursup.

Fiche de poste complète et modalités de candidatures à télécharger :

Fiche de poste : gestionnaire vacataire au bureau parcours des élèves et orientation F/H (Paris)

Chargé ou chargée de mission budgétaire (Paris)

Implantation géographique : 23 place de Catalogne, 75014 Paris
Poste vavant au : immédiatement
Type de recrutement : poste ouvert aux fonctionnaires civils de l’État, des collectivités territoriales ou des établissements publics qui en dépendent de catégorie A ainsi qu’aux personnels non titulaires. Recrutement par voie statutaire de détachement sur contrat (3 ans) pour les personnels titulaires.
Candidature souhaitée jusqu'au : 10 juin 2022

Environnement de l'emploi

La direction des affaires financières prépare le budget de l’Agence et sa mise en œuvre. Elle assure le pilotage de la recette et de la dépense, de la masse salariale, le contrôle budgétaire des emplois et garantit le respect du plafond d’emplois. Cette direction assume également la responsabilité de la commande publique et conseille les établissements en gestion directe (EGD) sur leurs politiques d’achats publics.
Par ailleurs, elle conseille l’Agence sur son pilotage financier et sa programmation pluriannuelle et veille, en liaison avec les secteurs géographiques et l’agence comptable, à la bonne gouvernance des EGD en exerçant des missions de contrôle interne de gestion de ces établissements. En lien avec le service immobilier, elle accompagne la programmation immobilière.

Descriptif du poste

Sous la responsabilité du chef du bureau de la synthèse budgétaire (3 A et 2 C), la chargée ou le chargé de mission budgétaire est responsable pour les services centraux de l’exécution de la dépense (hors masse salariale), du pilotage budgétaire par la tenue et la création des tableaux de bord, des opérations d’inventaire de fin de gestion. Elle ou il participe activement à l’élaboration du budget des services centraux de l’Agence et à son évolution (participation au dialogue de gestion).

Activités principales :

  • Suivi et exécution de la dépense des services centraux (en lien avec le bureau de l’achat public) ;
  • Contrôle de la disponibilité budgétaire et des imputations ;
  • Encadrement fonctionnel pour la partie dépense des deux agents en charge de l’exécution budgétaire ;
  • Participation au dialogue de gestion et à la programmation budgétaire des services centraux ;
  • Création et alimentation des tableaux de bords et outils de reporting réguliers sur le suivi/pilotage du budget ;
  • Participation à l’élaboration de scénarii budgétaires en fonction des évolutions structurelles de l’Agence ;
  • Réalisation ponctuelle d’études et analyses diverses ;
  • Suivi des immobilisations des services centraux de l’Agence ;
  • Saisie des écritures d’inventaires.

Fiche de poste complète et modalités de candidatures à télécharger :

Fiche de poste : chargé de mission budgétaire F/H (Paris)

Conseiller ou conseillère en orientation et enseignement supérieur (Paris)

Implantation géographique : 23 place de Catalogne, 75014 Paris
Poste vavant au : 1er septembre 2022
Type de recrutement : poste ouvert aux fonctionnaires civils de l’État, des collectivités territoriales ou des établissements publics qui en dépendent de catégorie A ou aux contractuels. Recrutement par voie statutaire de détachement sur contrat (3 ans) pour les fonctionnaires ; à qualité de dossier égale, les candidatures des fonctionnaires seront privilégiées.
Candidature souhaitée jusqu'au : 31 mai 2022

Environnement de l'emploi

La direction de l’enseignement, de l’orientation et de la formation (DEOF) est chargée de définir et de mettre en oeuvre la politique pédagogique et de formation de l'Agence auprès des établissements d’enseignement français à l'étranger et de leurs personnels. Par délégation de la DREIC, elle contribue au processus d’homologation des établissements qui désirent dispenser un enseignement homologué par le MENJS. Elle assure le relais des missions d’orientation du MENJS auprès des établissements homologués du réseau et impulse chaque année, suivant les priorités de l’Agence, divers projets pédagogiques, sportifs ou d’orientation, dont elle assure la valorisation, ainsi que celle des initiatives locales susceptibles de rayonner dans l’ensemble du réseau. En lien avec le MESRI, la DEOF assure également la promotion de l’enseignement supérieur français et le pilotage de la procédure d’admission Parcoursup au sein du réseau des établissements d’enseignement français à l’étranger.
Dans le domaine de la formation, elle s’appuie sur les instituts régionaux de formation (IRF), dont elle pilote les plans de formation des personnels. Elle accompagne enfin le réseau homologué dans la mise en oeuvre des examens, en lien avec les académies de rattachement désignées par la DGESCO. Dans le domaine de la coopération éducative, et sous le pilotage de la DGM, la DEOF assure la gestion des campagnes et l’animation des réseaux FLAM (Français langue maternelle) et LFE (LabelFrancÉducation), dispositifs complémentaires hors réseau homologué contribuant à la valorisation de la langue et de la culture françaises.

Descriptif du poste

Au sein du bureau parcours des élèves et orientation, composé de cinq agents et complété fonctionnellement par une équipe de trois IA-IPR (langues vivantes), la conseillère ou le conseiller en orientation enseignement supérieur assure les missions suivantes :

  • formation continue des équipes éducatives dans le domaine de l’éducation à l’orientation ;
  • élaboration, en lien avec les autres conseillers du bureau, du plan de formation à destination des personnels en orientation proposé par l’Agence ;
  • conseils techniques aux chefs des établissements d’enseignement français à l’étranger sur la mise en œuvre du parcours Avenir ;
  • animation de conférences sur l’enseignement supérieur ;
  • suivi des inscriptions et admissions dans l’enseignement supérieur (procédure Parcoursup). Le titulaire du poste se verra confier en binôme le paramétrage du portail Parcoursup et le suivi statistique des admissions dans l’enseignement supérieur français (requêtes BO), ainsi que de l’enquête orientation ;
  • suivi des partenariats avec les établissements d’enseignement supérieur français (conventions, mise en œuvre…) ;
  • coordination du Programme d’investissement d’avenir (PIA 3) dans lequel le bureau est engagé, en lien avec les porteurs de projet.

En tant que de besoin, elle ou il organise des séances d’information sur les systèmes d’enseignement supérieur à l’étranger, en lien avec les interlocuteurs compétents dans les postes diplomatiques et/ou les établissements français à l’étranger.

La conseillère ou le conseiller participe à l’évaluation des dossiers de candidature à la bourse Excellence-Major et assure le suivi individuel des boursiers en demande de réorientation.

Fiche de poste complète et modalités de candidatures à télécharger :

Fiche de poste : conseiller en orientation et enseignement supérieur F/H (Paris)

Chargé ou chargée d’ingénierie de formation et du développement des usages du numérique éducatif (Paris)

Implantation géographique : 23 place de Catalogne, 75014 Paris
Poste vavant au : 1er septembre 2022
Type de recrutement : poste ouvert aux fonctionnaires civils de l’État, des collectivités territoriales ou des établissements publics qui en dépendent de catégorie A ou aux contractuels. Recrutement par voie statutaire de détachement sur contrat (3 ans) pour les fonctionnaires ; à qualité de dossier égale, les candidatures des fonctionnaires seront privilégiées.
Candidature souhaitée jusqu'au : 6 juin 2022

Environnement de l'emploi

La direction de l’enseignement, de l’orientation et de la formation (DEOF) est chargée de définir et de mettre en oeuvre la politique pédagogique et de formation de l'Agence auprès des établissements d’enseignement français à l'étranger et de leurs personnels. Par délégation de la DREIC, elle contribue au processus d’homologation des établissements qui désirent dispenser un enseignement homologué par le MENJS. Elle assure le relais des missions d’orientation du MENJS auprès des établissements homologués du réseau et impulse chaque année, suivant les priorités de l’Agence, divers projets pédagogiques, sportifs ou d’orientation, dont elle assure la valorisation, ainsi que celle des initiatives locales susceptibles de rayonner dans l’ensemble du réseau. En lien avec le MESRI, la DEOF assure également la promotion de l’enseignement supérieur français et le pilotage de la procédure d’admission Parcoursup au sein du réseau des établissements d’enseignement français à l’étranger.
Dans le domaine de la formation, elle s’appuie sur les instituts régionaux de formation (IRF), dont elle pilote les plans de formation des personnels. Elle accompagne enfin le réseau homologué dans la mise en oeuvre des examens, en lien avec les académies de rattachement désignées par la DGESCO. Dans le domaine de la coopération éducative, et sous le pilotage de la DGM, la DEOF assure la gestion des campagnes et l’animation des réseaux FLAM (Français langue maternelle) et LFE (LabelFrancÉducation), dispositifs complémentaires hors réseau homologué contribuant à la valorisation de la langue et de la culture françaises.

Descriptif du poste

Au sein d’un bureau composé de cinq agents, complété fonctionnellement par quatre IA-IPR, la chargée ou le chargé d’ingénierie pédagogique et du développement des usages du numérique éducatif organise la montée en compétences des acteurs de la formation par l’intégration de nouvelles pratiques en lien avec le numérique. Elle/il assure par ailleurs le suivi et la promotion des usages du numérique éducatif dans le réseau. Ses missions s’organisent comme suit :

Dans le domaine de l’ingénierie de formation et du pilotage numérique de la formation

  • proposition, élaboration, déploiement et évaluation de dispositifs de formation innovants ;
  • renforcement des compétences des acteurs du réseau en ingénierie de la formarion ;
  • pilotage, coordination et suivi de l’élaboration des actions de formation ou d’accompagnement pédagogique ;
  • administration de la plateforme M@gistère/EFE/AEFE en lien avec la DNE, formation et accompagnement des gestionnaires sur zone pour la mise en œuvre de formations à distance ;
  • intégration et déploiement de nouveau outils numériques d’animation de formation en présentiel et en distanciel ;
  • maitrise d’ouvrage et administration des outils relatifs à la production et à la gestion d’actions de formation en lien avec le département des systèmes d’information de l’Agence et les secteurs  géographiques.

Dans le domaine du numérique éducatif, en binôme avec la chargée d’études et de développement des usages du numérique éducatif

  • création et animation d’un réseau de développeurs, en lien avec le département des systèmes  d’information de l’Agence, accompagnement des porteurs de projets numériques innovants ; 
  • création et animation d’un réseau de référents numériques pour l’accompagnement des usages et  pratiques dans le réseau de l’EFE ;
  • faciliter les intiatives et organiser le développement de projets numériques innovants à l’échelle de l’agence ;
  • copilotage de la mise en œuvre des projets numériques éducatifs impulsés par l’Agence et de la politique numérique du MENJS dans le réseau des EFE ;
  • veille sur le numérique et ses usages éducatifs, en particulier en ce qui concerne les politiques publiques en matière d’éducation ;
  • valorisation des actions innovantes engagées à l’échelle locale et internationale et accompagnement des établissements du réseau souhaitant développer localement l’usage du numérique.

Dans l’exercice de ses fonctions, la chargée ou le chargé d’ingénierie pédagogique et du développement des usages du numérique éducatif veillera à renforcer les liens avec les partenaires institutionnels, en particulier avec la DNE du MENJS pour permettre l’accès aux services numériques nationaux à tous les établissements du réseau (interopérabilité avec les applications du MENJS Apps Edu EFE/ Évaluations nationales).

Dans tous ces domaines, une attention particulière sera portée à la diffusion de bonnes pratiques en matière de respect des lois et règlements pour la protection des données en lien avec la DPD (loi informatique et liberté, et RGPD) et de développement à long terme.

Fiche de poste complète et modalités de candidatures à télécharger :

Fiche de poste : chargé d’ingénierie de formation et du développement des usages du numérique éducatif F/H (Paris)

Responsable de la cellule du contrôle de gestion et des données statistiques F/H (Paris)

Implantation géographique : 23 place de Catalogne, 75014 Paris
Type de recrutement : poste ouvert aux fonctionnaires civils de l’État, des collectivités territoriales ou des établissements publics qui en dépendent qui en dépendent de catégorie A+ à A ou aux contractuels. Recrutement par voie statutaire de détachement sur contrat (3 ans) pour les fonctionnaires. À qualité de dossier égale, les candidatures des fonctionnaires seront privilégiées
Poste susceptible vacant au : 1er septembre 2022

Environnement de l'emploi

Au sein du secrétariat général, la cellule du contrôle de gestion et des données statistiques recueille, exploite et restitue, à partir des bases de gestion, aux services de l’Agence et aux établissements du réseau, les informations stratégiques leur permettant un pilotage optimal de leurs ressources.
Elle est constituée :

  • D’un pôle d’analyse stratégique des données, chargé de fiabiliser et d’automatiser la restitution et l’analyse des données statistiques. Ce pôle élabore ainsi les restitutions statistiques et les traitements de données chiffrées automatisées, dans le cadre de la préparation des informations externes et des réponses à apporter aux problématiques internes à l’Agence. La cellule participe de ce fait à la mise en place d’indicateurs de référence et de tableaux de bord de pilotage pour la direction de l’Agence ;
  • D’un pôle contrôle de gestion, chargé de piloter la mise en place de dispositifs internes de contrôle de gestion, en synergie étroite avec la cellule d’audit au sein des services centraux et s’assure, en lien avec la direction des affaires financières de la cohérence des objectifs fixés aux établissements en gestion directe avec les orientations stratégiques de l’Agence.

La ou le responsable de la cellule est assisté d’un ingénieur décisionnel (catégorie A) et d’un contrôleur de gestion (catégorie A) qu’elle ou il encadre et d’un réseau interne de référents décisionnels et de référents contrôle de gestion qu’il anime.

Descriptif du poste

La ou le responsable de la cellule du contrôle de gestion et des données statistiques anime l’activité de la cellule et assure notamment la définition d’indicateurs de performance et la diffusion des rapports institutionnels (aide nette, stats & ratios, base des données sociales…). Dans ce cadre, il assure, en relation avec les experts métiers la fiabilisation et l’analyse des données extraites des outils de gestion et planifie leur intégration dans la solution décisionnelle permettant l’automatisation des restitutions. Il s’assure également de la cohérence des indicateurs de performance des services avec les orientations fixées par le contrat d’objectifs et de moyens de l’Agence.

Activités principales :  

  • réalisation d’études statistiques pour répondre aux demandes émanant de la direction, des services et des partenaires institutionnels ;
  • conception, en liaison étroite avec les utilisateurs, des tableaux de bord et outils de suivi de l’activité du réseau des établissements scolaires ;
  • sélection et fiabilisation des données nécessaires au pilotage du réseau ;
  • planification et suivi de l’intégration de nouvelles sources dans la solution décisionnelle ;
  • pilotage de la mise en place d’un contrôle de gestion ;
  • production d’analyses et de rapports écrits.

La ou le responsable de la CCGDS est en étroite relation avec l’ensemble des responsables des services centraux. Elle ou il est également identifié par les partenaires institutionnels, et notamment au ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (direction générale de la mondialisation ; direction générale des affaires politiques et direction des français à l’étranger) comme le référent de l’Agence dans le domaine de l’analyse des données statistiques.

Fiche de poste complète et modalités de candidatures à télécharger :

Fiche de poste : responsable de la cellule du contrôle de gestion et des données statistiques F/H (Paris)