À propos des JRI

Dans le lexique journalistique, les JRI sont des « journalistes reporters d'images ». Dans celui de l'AEFE, ce sont de « jeunes reporters internationaux ». Les #jriaefe sont de jeunes élèves provenant des lycées français de l’AEFE, chargés de couvrir médiatiquement (en audio et en vidéo notamment) des événements culturels, sportifs et éducatifs à diverses échelles, de l’établissement scolaire jusqu’aux grandes manifestations internationales.

Une équipe de JRI AEFE, venant en général au moins de deux établissements scolaires du réseau, est toujours au cœur des grands événements éducatifs fédérateurs organisés par l'AEFE. Ces élèves, acteurs de l'événement, sont formés et accompagnés pour en assurer la couverture médiatique et prennent des responsabilités dans la conduite de cette mission.

Des JRI au cœur de grands événements

Illustrations...  

Des reportages, ici sur la saison V de l'Orchestre des lycées français du monde ou sur la rencontre internationale « Ambassadeurs en herbe » 2019, alors que les JRI avaient assuré les captations du concert et des débats en direct ainsi que des lives sur les réseaux sociaux, sont également des illustrations du dispositif des JRI.

Film où l'on voit des JRI de Bamako et du Guatemala au travail, pendant les captations des débats ou interviewant des personnalités. © AEFE

 

Film où le spectateur est guidé par la voix de Daniela, JRI venue du lycée français de Bogota. © AEFE

Produire des contenus éditoriaux

Que se soit à l'initiative de l'AEFE ou à celle d'établissements scolaires du réseau porteurs de projets, les JRI forment une équipe de webreporters qui mobilisent leurs connaissances et leurs compétences pour assurer captations, reportages, interviews, publications sur les réseaux sociaux, etc.

Une plateforme est mise à leur disposition pour leur permettre de publier des contenus qu'ils ont produits.

En quoi le dispositif « JRI » est-il important ?

  • Il permet d’associer les élèves aux projets AEFE et de les mettre au cœur des événements fédérateurs du réseau.
  • Il imprime une dynamique d’éducation aux médias et une dynamique d’engagement des jeunes dans les établissements.
  • Il enrichit le parcours citoyen des élèves partie prenantes du dispositif.
  • Il fournit aux établissements un « objet » commun, spécifique au réseau (effet fédérateur).
  • Il contribue à la visibilité des événements couverts.
  • Il reflète les valeurs portées par le projet de l’enseignement français à l’international.