Actualités

Le 3 novembre 2015, à l’initiative de France Info, 1 000 collégiens de France et du réseau scolaire français à l’étranger étaient réunis dans le grand auditorium de la Maison de la Radio à Paris pour présenter leurs solutions pour une planète plus verte. Un engagement salué par la ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem, venue les encourager.

À moins d’un mois de la COP21, les citoyens de demain vont faire entendre la voix de la jeunesse avec "Ma planète 2050", un projet initié par France Info avec le soutien de l’AEFE. Le 3 novembre 2015, pas moins de 1 000 collégiens de France et du réseau français à l’étranger vont se réunir à Paris, à la Maison de la Radio, pour débattre et présenter leurs solutions pour lutter contre le changement climatique. Parmi eux, des élèves venus de Beyrouth, Bangkok, Madrid, Moroni, Nouakchott, Sao Paulo et San Salvador.

Chaque année, dans la capitale japonaise, le forum mondial pour l’environnement réunit des personnalités des mondes politiques, économiques, médiatiques et scientifiques, toutes engagées dans la lutte contre le changement climatique. À deux mois de la COP 21 – la 21e conférence des Nations unies sur le climat qui se tiendra à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015 – des élèves du Lycée français international de Tokyo ont été associés à la nouvelle édition de ce rassemblement, intitulée « De Kyoto à Paris ».

Début décembre 2015, la France accueillera la COP 21, la 21e conférence des Nations unies sur le changement climatique. Belle occasion pour les établissements d’axer d’ambitieux projets pédagogiques autour du développement durable. Zoom sur les actions et grands événements à venir qui mettront à l’honneur l’engagement de la « génération climat » !

En décembre 2014, alors que le Pérou était l’hôte de la 20e Conférence des Nations unies sur le changement climatique (COP 20), les élèves du Lycée franco-péruvien de Lima se sont faits les défenseurs de la planète. Leur engagement dépasse aujourd’hui les frontières péruviennes. C’est au lycée du Bourget, en région parisienne, que deux Sentinelles du climat ont participé à la « COP 21 des lycéens franciliens ». Récit.

Le 6 mai prochain, au lycée du Bourget, se tiendra la « COP 21 des lycéens franciliens ». Fruit d’une année scolaire de préparation, cette simulation de la prochaine conférence sur le climat « Paris  2015 », verra des élèves de 14 lycées d’Ile-de-France débattre et négocier un accord, à l’instar des États. À cette occasion, deux élèves du Lycée franco-péruvien de Lima – « sentinelles du climat » de la COP 20 – partageront leur expérience et passeront le flambeau à leurs homologues franciliens.

Un mois de mars riche en événements pour le Lycée français de Madrid ! Le 4 mars 2015, l’établissement a reçu la visite de Ségolène Royal, ministre en charge de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, et d’Harlem Désir, secrétaire d’État aux Affaires européennes. L’occasion pour l’établissement de présenter ses projets pédagogiques autour du développement durable, parmi lesquels l’organisation de la 4e édition des « Nations unies Madrid » dont le coup d’envoi a été donné le 5 mars. Récit.

Les 26 et 27 février 2015, accompagné d’une importante délégation ministérielle,  le président de la République était en visite aux Philippines en vue de préparer la prochaine conférence des Nations unies sur le changement climatique qui se tiendra à Paris, à la fin de l’année. C’est dans l’enceinte du Lycée français de Manille qu’il s’est adressé à la communauté française. Il a également échangé avec les élèves déjà très au fait des enjeux liés au changement climatique.

Alors que le Pérou a accueilli la 20e Conférence des Nations unies sur le changement climatique du 1er au 14 décembre 2014, le lycée franco-péruvien de Lima a construit son principal projet pédagogique de l’année scolaire autour de la question du climat. Devenus experts en matière de gestes écoresponsables et très informés sur les enjeux liés au changement climatique, les élèves se sont faits « Sentinelles du climat » et ont reçu la visite de nombreux acteurs de la COP 20, parmi lesquels la ministre Ségolène Royal et le climatologue Jean Jouzel.