Personnels de direction

Mis à jour le

Sur cette page, toutes les informations utiles pour se porter candidat ou candidate à des postes de personnels de direction, chefs ou cheffes d’établissement ou bien adjoints ou adjointes au chef ou à la cheffe d'établissement, sur des contrats de détachés AEFE.

Les attendus des postes de direction d’établissement dans le réseau AEFE

Pour diriger ses établissements français à l’étranger, l’Agence recrute tous les ans des personnels de direction, fonctionnaires titulaires du ministère français de l’Éducation nationale et de la Jeunesse (MENJ) détachés sur un contrat de droit public de trois ans, renouvelable par reconduction expresse pour deux périodes d’une année.

Ces recrutements sont conditionnés à l’accord de détachement de l’administration d’origine et à l’agrément du poste diplomatique.

L’implantation géographique du poste, la diversité des élèves, des professeurs, des personnels et des missions de l’enseignement français à l’étranger enrichissent le métier de proviseure ou de proviseur et de membre de l’encadrement. Elles génèrent également des contraintes spécifiques.

L’attention des candidates et candidats à un poste de direction est attirée sur la spécificité des établissements français à l’étranger. Acteurs de la politique de rayonnement culturel, linguistique et de coopération éducative de la France, financés conjointement par les familles et par l’État et soumis d’abord au droit local, ces établissements ne peuvent être appréhendés comme les établissements de France. La proviseure ou le proviseur doit sensibiliser les personnels nouvellement arrivés aux caractères originaux de leur établissement d’affectation.

La mission de responsable d’établissement s’inscrit dans ce contexte particulier marqué par la richesse et la diversité de la communauté éducative, la variété et la complexité des missions qui conduisent la cheffe ou le chef d’établissement à adapter méthodes, comportements et contenus d’enseignement à un contexte local parfois très différent du contexte en France et à prendre en compte la nécessité d’offrir aux élèves un double enracinement dans la culture française et dans celle du pays-hôte. Une majorité des établissements français à l’étranger est gérée par un comité de gestion et/ou une association avec laquelle la proviseure ou le proviseur doit nouer des relations de confiance.

Compte tenu des fortes marges d’autonomie de ces établissements, en particulier en matière de gestion des ressources humaines et de gestion financière, les cheffes et chefs d’établissement voient leurs missions élargies et sont la clef de voûte du système de gouvernance des établissements du réseau de l’AEFE. De plus, au-delà de ses missions d’éducation, l’établissement contribue à la politique de rayonnement linguistique et culturel et de coopération éducative conduite par le poste diplomatique. La proviseure ou le proviseur, qui s’appuie sur son équipe de direction, incluant notamment les directrices ou directeurs d’école, exerce ses fonctions en étroite collaboration avec le service de coopération et d’action culturelle (SCAC) de l’ambassade de France et sous l’autorité de l’ambassadeur.

Dans ce cadre, la proviseure ou le proviseur, collaborateur proche du directeur de l’Agence, élabore et met en œuvre le projet d’établissement. Au fait des textes officiels et des publications pédagogiques majeures, la proviseure ou le proviseur est un référent sur le plan pédagogique et joue un rôle incitatif fort dans la réflexion menée au sein de l’équipe d’enseignants, pour la production d’outils pédagogiques adaptés au contexte local et pour l’insertion harmonieuse, utile et efficace de l’établissement dans son environnement.

Dans le cadre du plan d’action consacré à l’égalité professionnelle à l’AEFE les personnels de direction mettront en œuvre une politique d’égalité professionnelle.

Ces postes sont soumis à un entretien préalable.

Conditions de candidatures

Il existe des critères pour que les candidatures soient recevables :

  • Être titulaire dans le corps des personnels de direction de l’Education nationale. Les personnels stagiaires ou en détachement dans le corps des personnels de direction ne peuvent pas faire l'objet d'un détachement.
  • Justifier au minimum de trois ans de services effectifs dans le dernier poste occupé.
  • Les candidates ou les candidats devront justifier d’une expérience avérée en France ou à l’étranger en cohérence avec les vœux formulés. Dans ce cadre, les candidats sont invités à réfléchir à l’élargissement de leurs vœux.
  • Sont exigées par ailleurs une bonne maîtrise de l'outil informatique et d’une capacité à s'exprimer couramment dans une langue étrangère notamment pour les postes où la maîtrise de la langue est exigée.

Avant de saisir leur dossier de candidature sur le serveur dédié, les candidats sont invités à lire la note de service annuelle publiée au Bulletin officiel de l’Éducation nationale (BOEN) précisant les conditions de dépôt et d’instruction des candidatures à un poste d’encadrement relevant de l’AEFE. Il est tout aussi important de prendre connaissance, de façon approfondie, des attendus des postes, postes qui, dans le réseau scolaire de l’AEFE à l’étranger, présentent des caractéristiques différentes de celles observables sur le territoire national français. Ces particularités modifient très substantiellement les missions habituelles et les responsabilités des professionnels susceptibles d’être recrutés par l’AEFE.

Modalités de candidature et calendrier de la campagne de recrutement

  • À partir de la mi-juillet 2022, les candidates et candidats peuvent prendre connaissance d’une pré-liste indicative de postes vacants.
  • À partir du mercredi 7 septembre 2022, les postes de détachés d’encadrement vacants et susceptibles de l'être sont publiés sur cette page du site de l’AEFE.
  • Les personnes candidates peuvent alors accéder au serveur dédié de saisie en ligne des dossiers de candidature (saisie du 7 septembre au 3 octobre 2022 inclus).
  • Le dossier revêtu des avis hiérarchiques doit être renvoyé à l’AEFE et aux services centraux du MENJ pour le 7 octobre 2022 selon les modalités indiquées sur le dossier de candidature.
  • Après sélections, les entretiens seront organisés du 12 au 16 décembre 2022 pour les personnels en poste à l’étranger et du 11 au 31 janvier 2023 pour les personnels en poste en France. Les personnes candidates sont prévenues de la suite donnée à leur candidature une semaine avant le début des entretiens, par courriel expédié à l'adresse de messagerie indiquée dans leur dossier de candidature.
    L’entretien auquel la personne candidate est invitée a une durée d’environ quarante minutes. Il doit permettre de mettre en évidence les motivations et qualités personnelles, les atouts du parcours professionnel, l’adéquation de la candidature au poste correspondant aux vœux et, au-delà, à d'autres postes, en fonction des besoins de l’AEFE. La composition du jury est communiquée avec l’invitation à l’entretien.
  • La commission consultative paritaire centrale (CCPC) validant le recrutement est prévue le 23 février 2023.

Modalités d’envoi du dossier de candidature :

À réception du dossier, candidats et candidates reçoivent une notification de la part de France transfert.
 
N.B. : Tous les justificatifs indiqués dans le dossier de candidature doivent être joints sous peine de rejet du dossier.
 

  • En parallèle, les personnels en poste en France envoient leur dossier accompagné de toutes les pièces justificatives, au plus tard le 4 octobre 2022, à leur IA-DASEN qui, après avis, le transmet au recteur ou à la rectrice d’académie.
    Le recteur ou à la rectrice d’académie transmet uniquement la page des avis à l’AEFE (à l’adresse recrutperdir.aefe@diplomatie.gouv.fr) et au MENJ – direction de l’encadrement (à l’adresse perdiretranger@education.gouv.fr) en précisant le nom et prénom du candidat dans l’objet du message.
  • En parallèle, les personnels en poste à l’étranger adressent leur dossier accompagné de toutes les pièces justificatives, au plus tard le 4 octobre 2022, au COCAC qui, après avis, le transmet à l’ambassadeur ou l’ambassadrice.
    L’ambassadeur ou l’ambassadrice envoie la page des avis au bureau du recrutement de l’AEFE (à l’adresse recrutperdir.aefe@diplomatie.gouv.fr) et au MENJ – direction de l’encadrement (à l’adresse perdiretranger@education.gouv.fr) en précisant le nom et prénom du candidat dans l’objet du message.

À réception des avis par le bureau du recrutement de l'AEFE, les candidats et candidates reçoivent un courrier électronique leur confirmant l'enregistrement de leur candidature. Celles et ceux n'ayant pas reçu cette information le 2 novembre 2022 doivent prendre contact avec le bureau du recrutement de l’AEFE (recrutperdir.aefe@diplomatie.gouv.fr ou 02.51.77.29.25).

Webinaire pour accompagner les personnes candidates dans leur démarche

Enregistrement audio du webinaire organisé le 14 septembre 2022 et animé par le DRH de l'AEFE et plusieurs membres de son équipe :

Écoutez l'enregistrement audio du webinaire du 14/09/2022 pour les personnels de direction

Postes à pourvoir

Tableau à télécharger avec les profils détaillés :

Postes de personnels de direction vacants ou susceptibles d'être vacants à la rentrée 2023